Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COMPTEUR

Recherche

N'OUBLIEZ PAS D'ALLER CONSULTER

LES CAS GAGNES

PAR NOS ANTENNES

DANS LA RUBRIQUE
"DOSSIERS GAGNES"


LE COUP DE GUEULE DU CONSOMMATEUR

Vous désirez  exprimer votre colère aprés une arnaque ou un litige qui pourrait intéresser l'ensemble des consommateurs

Envoyer votre message sur la messagerie : indecosacgt17@gmail.com, nous le mettrons dans notre rubrique "le coup de gueule du consommateur"

12 mars 2024 2 12 /03 /mars /2024 06:34

TRAVAUX DE RÉNOVATION À 1 €,

ATTENTION LES EMBROUILLES

TRAVAUX DE RÉNOVATION À 1 €, ATTENTION LES EMBROUILLES
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS INFORMATION CONSOMMATEUR TRAVAUX
4 octobre 2022 2 04 /10 /octobre /2022 19:04

TVA A TAUX RÉDUITS :

POUR QUELS TRAVAUX ?

TVA A TAUX RÉDUITS : POUR QUELS TRAVAUX ?
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATION CONSOMMATEUR TRAVAUX IMPOTS
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 07:19

DEPANNAGE A DOMICILE :

A QUOI DEVEZ-VOUS

FAIRE ATTENTION ?

DEPANNAGE A DOMICILE :  A QUOI DEVEZ-VOUS FAIRE ATTENTION ?
DEPANNAGE A DOMICILE :  A QUOI DEVEZ-VOUS FAIRE ATTENTION ?
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATIONS CONSOMMATEUR TRAVAUX
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 20:30

MAPRIMERENOV’

MAPRIMERENOV’
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATIONS CONSOMMATEUR TRAVAUX
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 16:48

CONSOM'INFO N°57- 4 QUESTIONS 4 REPONSES

CONSOM'INFO N°57- 4 QUESTIONS 4 REPONSES
CONSOM'INFO N°57- 4 QUESTIONS 4 REPONSES
CONSOM'INFO N°57- 4 QUESTIONS 4 REPONSES
CONSOM'INFO N°57- 4 QUESTIONS 4 REPONSES
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 13:08

CONSOM'INFO N°53

TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE

CONSOM'INFO N°53 - TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
CONSOM'INFO N°53 - TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
CONSOM'INFO N°53 - TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
CONSOM'INFO N°53 - TRAVAUX D’ÉCONOMIE D’ÉNERGIE
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATIONS CONSOMMATEUR TRAVAUX CONSOM'INFOS ENERGIE
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 07:27

DEPANNAGE A DOMICILE :

A QUOI DEVEZ-VOUS FAIRE ATTENTION ?

DEPANNAGE A DOMICILE :  A QUOI DEVEZ-VOUS FAIRE ATTENTION ?
DEPANNAGE A DOMICILE :  A QUOI DEVEZ-VOUS FAIRE ATTENTION ?
Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATIONS CONSOMMATEUR TRAVAUX
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 06:35

ÉLECTROMÉNAGER 

 LA RÉPARATION FACILITÉE

ÉLECTROMÉNAGER  LA RÉPARATION FACILITÉE

Plusieurs grandes marques ont allongé la durée de disponibilité des pièces détachées des appareils électroménagers. Un progrès contre l’obsolescence prématurée.

 

Faire durer le frigo, le lave-vaisselle et le lave-linge sera-t-il plus facile demain qu’aujourd’hui ? Si les critiques sur la difficulté à réparer les appareils électroménagers sont récurrentes, de discrets pas en avant méritent, toutefois, d’être soulignés. Ils concernent les pièces détachées, nécessaires pour faire face à une panne.

La durée pendant laquelle les grandes marques s’engagent à les conserver en stock s’allonge. Les progrès apparaissent si l’on compare la synthèse publiée par le Groupement des marques d’appareils pour la maison (GIFAM), en ce début d’année, avec celle rendue publique il y a trois ans. Pour le gros électroménager, LG est passé de 5 à 7 ans, Samsung et Whirpool de 7 à 10 ans et Indésit de 5 à 10 ans.

            Un critère de choix pour le consommateur

Cette dynamique a été enclenchée par la loi Hamon sur la consommation. Depuis 2015, la loi impose une information sur la durée de disponibilité des pièces en magasin et sur les sites de vente. « Cela devient un élément de choix pour le consommateur, et un élément concurrentiel pour les marques. Personne n’a envie d’être le dernier de la classe » analyse Camille BEURDELEY, déléguée générale du GIFAM.

Les marques semblent converger vers une durée minimale de 10 ans. Celle-ci sera d’ailleurs rendue obligatoire pour certaines pièces des lave-linge et des lave-vaisselle, ainsi que pour les joints de porte de réfrigérateurs, à partir de mars 2021 par la réglementation européenne sur l’écoconception.

Même les bons élèves  améliorent leurs pratiques. Depuis peu, on a vu apparaître une durée de disponibilité de 15 ans. La marque haut de gamme Mièle l’affiche pour les pièces de ses lave-linge, réfrigérateurs….

            Les premiers prix à la traîne

Pour prolonger la vie des appareils, il ne suffit pas que les pièces soient disponibles. Encore faut-il qu’elles le soient à un prix abordable, que l’appareil soit conçu pour être facilement réparable et, enfin, que le consommateur fasse le choix de la réparation plutôt que du remplacement.

Mais il reste encore, sur le marché, des appareils premiers prix pour lesquels les fabricants ne prennent aucun engagement de disponibilité des pièces de rechange.

Benjamin DOURIEZ

CE QUE PROMETTENT LES MARQUES

.

Pièces détachées pour le gros électroménager

Marques

Durée de disponibilité

Essentiel B (Boulanger), Laden, Scholtés

5 ans

Candy, LG, Proline (Darty)

7 ans

AEG, Arthur Martin, Bosch, Brandt, De Dietrich, Electrolux, Hoppoint, Indésit, Samsung, Siemens, Vedette, Whirlpool

 

10 ans

Beko

11 ans

Mièle

12 ans

Source : GIFAM, Darty, Boulanger, Mièle

 

Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS INFORMATIONS CONSOMMATEUR TRAVAUX
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 09:26

ÉCHANGES DE SERVICES

ENTRE PARTICULIERS

ECHANGES DE SERVICES ENTRE PARTICULIERS

Quel rôle jouent les plateformes ? Quelles précautions prendre ?

 

Parmi les nombreuses opportunités proposées par l’économie collaborative, l’échange de services entre particuliers tient une place importante. Sans évoquer les prestations d’hébergement type Airbnb ou le covoiturage avec BlaBlaCar la pratique apparaît dans de nombreux domaines : bricolage, jardinage, couture, garde d’animaux, cours de musique ou de langue, soutien scolaire, aide aux démarchages administratives, assistance informatique… mais aussi la location ou le prêt de matériel divers. Des dizaines de plateformes se sont spécialisées dans la mise en relation des particuliers, mais leur fonctionnement diffère.

 

Service gratuit ou payant ?

Une distinction essentielle est à faire entre les sites qui soumettent du partage ou du troc gratuit et ceux qui proposent du « jobbing ». Les premiers représentent une alternative aux relations marchandes. Ils réunissent des personnes proches géographiquement qui peuvent se rendre des services gratuitement. Par exemple : la garde d’un chien en échange du dépannage d’un ordinateur. L’un de ces sites, yakaSaider propose le troc de services entre particuliers et l’entraide de proximité. Il suffit d’intégrer les membres de la communauté, d’offrir ses compétences et d’indiquer les services dont on voudrait bénéficier. Sur cette plateforme totalement gratuite, la « monnaie d’échange’ est le temps.

 

Plateformes rémunérées

Plus complexes sont les sites où peuvent s’inscrire les professionnels et les particuliers, qui y voient un moyen de compléter leurs revenus. Là, le service est en général rémunéré. Par exemple : tu me payes pour promener ton chien, je te rétribue pour réparer mon ordinateur. Avec plus de deux millions et demi de membres annoncés, AlloVoisins est l’un des principaux sites d’échanges de services. La plateforme met en relation les parties, gère éventuellement la transaction financière, propose une assurance et met en relation des « jobbers ». Les plateformes de ce type se rémunèrent soit au moyen d’une commission due par le prestataire, soit par un abonnement, soit en vendant les services optionnels.

 

Partager, pas exploiter !

Pour le réseau collaboratif Smile, « le partage est l’énergie verte de demain ». L’essayiste Jérémy Rifkin estimant que si le XXème siècle fut l’ère de la propriété, le XXIème sera celle de l’usage. Le partage de services et la mutualisation des objets participent de cette consommation moins onéreuse et plus respectueuse des ressources qui a vu le jour grâce au numérique. Mais attention à ne pas encourager une économie parallèle qui profiterait des faibles revenus des travailleurs pour exploiter, à coût plus faible encore, micro entrepreneurs ou travailleurs non déclarés.

Michèle BERZOZA

 

L’AVIS D’INDECOSA-CGT

Echanger bénévolement ses outils ou ses savoir-faire entre voisins crée du lien social et n’a rien de répréhensible. En revanche, faire appel pour des travaux à moindre coût à un micro entrepreneur qui, faute d’emploi ou de revenus suffisants, cherche une rémunération complémentaire n’est pas une solution envisageable. C’est pourtant ce qui peut advenir en passant par certaines plateformes de mise en relation sur lesquelles des professionnels ou des particuliers proposent leurs services relevant, ou pas, de leurs compétences. A éviter  aussi, les propositions du travail non déclaré, sans assurance et sans recours en cas de litige. Dans tous les cas, il est recommandé de prendre connaissance des conditions générales d’utilisation (CGU) que les plateformes sont tenues de mettre en ligne

Contacts : indecosa@cgt.fr et indecosa.cgt.fr

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 17:00

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE :

LES AIDES AUXQUELLES

VOUS POUVEZ PRÉTENDRE

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE :  LES AIDES AUXQUELLES  VOUS POUVEZ PRÉTENDRE

par Bercy Infos, le 22/01/2019 – Réductions et crédits d’impôts       

https://www.economie.gouv.fr/files/styles/articles_vous_orienter/public/aides-reno-energetique.jpg?itok=geEwqxFj

Besoin d'améliorer l'isolation de votre logement ? De diminuer votre facture de chauffage ? D'une chaudière plus performante ? Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement ! Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

Sommaire

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Réduction d'impôt Denormandie

TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique

Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Aides des entreprises de fourniture d'énergie (CEE)

Aides du programme "Habiter mieux" de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

Chèque énergie pour aider à payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie

 

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

C'est quoi ?

Ce dispositif fiscal permet aux ménages de réduire leur impôt sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans leur habitation principale. Les contribuables, qu’ils soient imposables ou pas, peuvent en bénéficier. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

En 2019, le CITE est prorogé d'un an tout en étant étendu à de nouvelles catégories de dépenses. Le taux du crédit d’impôt varie de 15% à 50% du montant des dépenses engagées en fonction de la nature de celles-ci. Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune.

Pour qui ?

Cette aide peut être demandée par les locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France et qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie pour leur habitation principale.

Pour quel logement ?

Le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans.

En savoir plus sur le CITE

 

Réduction d'impôt Denormandie

C'est quoi ?

Ce dispositif permet aux particuliers achetant un logement à rénover dans certains quartiers de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu.

Pour qui ?
Les propriétaires bailleurs effectuant des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté.

Pour quel logement ?

Le logement acheté et rénové doit se trouver dans l'une des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville.

En savoir plus sur la réduction d'impôt Denormandie

TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique

C'est quoi ?

Si vous rénovez votre logement, certains travaux peuvent bénéficier d'une TVA à taux réduit à 5,5 %. Les travaux d'amélioration de la qualité énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au crédit d'impôt transition énergétique) des logements de plus de deux ans bénéficient du taux de TVA de 5,5 %.

Pour qui ?

  • les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires ;
  • les locataires et occupants à titre gratuit ;
  • les sociétés civiles immobilières.

Pour quel logement ?

Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Maison ou appartement, il peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

En savoir plus sur la TVA à 5,5%

 

Éco-prêt à taux zéro

C'est quoi ?

L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. La loi de finances pour 2019 proroge l'éco-PTZ jusqu'en 2021.

Pour qui ?

  • les personnes physiques (propriétaire occupant ou bailleur) y compris en copropriété ;
  • les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés, dont au moins un des associés est une personne physique.

Pour quel logement ?

Le logement doit être :

  • déclaré comme résidence principale ;
  • une maison ou un appartement ;
  • achevé avant le 1er janvier 1990.

Un seul éco-prêt à taux zéro peut être accordé par logement (sauf recours à un éco-prêt à taux zéro complémentaire, sans que le montant global des deux emprunts n'excède 30 000 €).

En savoir plus sur l'Éco-prêt à taux zéro

 

Aides des entreprises de fourniture d'énergie (CEE)

Dans le cadre des Certificats d'Économies d'Energie (CEE), les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Engie, Total…) proposent des aides pour la réalisation de travaux d'économies d'énergie sous réserve qu’ils soient effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

En contrepartie des aides versées, les entreprises CEE obtiennent des certificats leur permettant d’attester auprès de l’État qu’elles ont bien rempli leur obligation d’inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie. 

 

Aide pour les propriétaires et les locataires

Pour qui ?

Tous propriétaires ou locataires.

Pour quel logement ?

Le logement peut être une habitation principale ou secondaire.

De quel type d’aides s’agit-il ?

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (CEE) peuvent prendre plusieurs formes :

  • diagnostics – conseils ;
  • mise en relation avec un réseau qualifié d’artisans ;
  • prêt à taux bonifié ;
  • prime (par exemple remise sur votre facture d’énergie, bons d’achat dans votre magasin…).

Ce sont les fournisseurs qui choisissent, parmi les travaux et équipements éligibles, ceux qu’ils soutiennent et la nature des aides susceptibles d’être débloquées.

Demandez des conseils à votre Point rénovation info service

 

Aide en faveur des ménages modestes : Coup de pouce économies d'énergie 2018-2020

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » est ouvert jusqu’au 31 décembre 2020. L’objectif de ce dispositif est permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides plus importantes.

Pour qui ?

Pour les ménages modestes et très modestes. L'attribution dépend des ressources du foyer.

Pour quels travaux ?

Depuis le 1er avril 2018, le dispositif est recentré sur deux types de travaux :

  • le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur).
  • l’isolation des combles.

Le montant des primes dépend du niveau de ressources des ménages. Les primes sont versées par les entreprises signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ». Il s’agit principalement des vendeurs d’énergie.

La prime coup de pouce économies d’énergie est cumulable avec le CITE et l’ éco-PTZ. En revanche elle n’est pas cumulable avec les offres des acteurs éligibles au dispositif CEE, notamment les offres « Habiter mieux de l’Anah ».

En savoir plus sur la prime Coup de pouce

Lire aussi : Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

 

Aides du programme "Habiter mieux" de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

C'est quoi ?

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) met en œuvre le programme national « Habiter Mieux ». Les travaux doivent permettre de diminuer de façon significative les déperditions d'énergie de votre logement.

Pour qui ?

  • les propriétaires occupants, dont les revenus sont inférieurs à des plafonds variables selon la région ;
  • les propriétaires bailleurs, dont les loyers ne dépassent pas des plafonds qui varient selon les prix du marché ;
  • les syndicats de copropriété en difficulté.
  • Pour quel logement ?
  • les logements qui ont plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé ;
  • les logements n’ayant pas bénéficié d’autres financements de l’État au cours des cinq dernières années (par exemple un prêt à taux zéro en cours ou octroyé il y a moins de 5 ans).

En savoir plus sur "Habiter mieux"

 

Chèque énergie pour aider à payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation

C'est quoi?

Le chèque énergie est une aide nominative pour le paiement des factures d’énergie du logement. Il a été généralisé en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l'énergie. Son montant peut varier entre 48 € et 277 €.

Pour qui ?

Le chèque énergie est destiné aux personnes ayant des ressources modestes. C’est l’administration fiscale qui établit chaque année la liste des bénéficiaires en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) du ménage et de la composition du foyer déterminé en unité de consommation (UC).

La valeur des unités de consommation composant le ménage est calculée ainsi : la 1ère personne du ménage compte pour 1 UC, la 2ème pour 0,5 UC, et les suivantes pour 0,3 pour UC.

Depuis le 1er janvier 2019, les ménages, dont le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est inférieur à 10 700 €, sont éligibles au dispositif chèque énergie.

 

Barème du chèque énergie en 2019

Nombre d'UC

RFR/UC < 5 600 €

5 600 € < RFR/UC < 6 700€

6 700 € < RFR/UC < 7 700 €

7 700 € < RFR/UC < 10 700 €

1 UC

194 €

146 €

98 €

48 €

1 < UC < 2

240 €

176 €

113 €

63 €

2 UC ou +

277 €

202 €

126 €

76 €

Pour quels travaux ?
Certains travaux de rénovation énergétique [PDF - 212 Ko] peuvent être payés avec le chèque énergie.

En savoir plus sur le chèque énergie

 

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie

C'est quoi ?

Certaines collectivités (communes, départements…) exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d'économie d'énergie. L'exonération peut être totale ou partielle.

Pour qui?

Cette exonération peut être demandée par les propriétaires de logements, occupants ou bailleurs, réalisant des travaux d’économie d’énergie. 

Pour quel logement?

Les logements éligibles sont ceux achevés avant le 1er janvier 1989, situés dans des communes où une exonération a été votée par la commune.

En savoir plus sur l'exonération de la taxe foncière pour travaux d'économie d'énergie

Lire aussi : Particuliers : les aides et crédits d'impôts auxquels vous pouvez prétendre

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by indecosa-cgt-17 - dans INFORMATIONS CONSOMMATEUR ENERGIE ECOLOGIE TRAVAUX